Vous êtes ici : Accueil

Publié le 25 Juin 2015 à 15:29

La F1 n'étant pas assez corrompue, le Qatar retire son offre de rachat !

Catégorie : Auto-Moto

Auteur : Benji

F1 rachat Qatar corruption

Après le football, le handball, le tennis, place à la Formule 1 ? Depuis des années, le Qatar ne lésine pas sur les moyens pour se faire une place dans la fameuse « diplomatie du sport ». Cette semaine, le très sérieux Financial Times annonçait ainsi que l'émirat soutenait le projet de Stephen Ross (propriétaire de la franchise NFL des Miami Dolphins) de racheter 35% des droits d'exploitation de la Formule 1, avant de prendre le contrôle du reste dans un second temps.

 

Une petite bombe qui a toutefois pris du plomb dans l'aile à en croire la chaîne locale Al-Jazeera qui a contacté un proche de l'émir Tamim ben Hamad Al-Thani. « L'émir et ses conseillers stratégiques ont été intéressés, c'est vrai. Mais en s'intéressant de plus près au produit, ils se sont rendu compte que toutes les conditions n'étaient pas réunies. En F1, c'est vrai et c'est appréciable, il y a beaucoup d'argent, mais la corruption n'est pas aussi simple que dans les autres sports, et ça c'est un vrai problème pour le Qatar. Monsieur Ecclestone a construit au fil des années un modèle de vertu et d'équité qui s'annonçait trop difficile à chambouler. Du coup, nous avons préféré garder nos billets et essayer d'aller corrompre d'autres sports. Que la F1 recrute le président sortant du monde du football et de la FIFA, Sepp Blatter, et là on pourra envisager de revenir avec une offre d'achat conséquente  », a déclaré cette source proche du pouvoir.

 

Verra-t-on un jour Sepp Blatter en F1 ? Le Qatar vote pour en tout cas...

Dans le même theme

Une célèbre marque de tracteur arrive en F1 et recrute Fernando Alonso !

WRC : la suprématie des pilotes français menacée suite au recours de la Finlande !

WRC : la FIA veut exclure les pilotes français pour relancer l'intérêt de la compétition

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour