Vous êtes ici : Accueil

Publié le 24 Février 2015 à 15:34

Prévention routière : pour ses 60 ans, Jean Todt offre à Alain Prost une voiture sans permis

Jean Todt, l’actuel président de la FIA, a décidé d’offrir un beau cadeau à Alain Prost qui fête aujourd’hui son soixantième anniversaire : une voiture sans permis commercialisée à 150 000 €*. Explications...

Tags : F1, Ferrari, Anniversaire, Alain, Prost, Jean, Todt, Auto-Moto

Auteur : Guillaume Blanc

En 2014 en France, d’après l’association de la Prévention Routière, 3 388 personnes ont perdu la vie sur les routes. Un terrible chiffre en hausse de 3,7% par rapport à l’année précédente. Si l’on parle souvent des jeunes et de l’alcool au volant, il ne faut pas pour autant oublier que 745 séniors ont été mortellement blessés sur les routes françaises.

 

Alors, pour célébrer les 60 ans du pilote le plus célèbre de France, Jean Todt a eu la finesse d’offrir une voiture sans permis à Alain Prost afin qu’il joue un rôle d’ambassadeur auprès des dinosaures du volant. « En vieillissant, je suis persuadé qu’Alain Prost fera un très bon usage de cette voiture sans permis développée spécialement pour lui par les meilleurs ingénieurs de Ferrari », nous a confié l’ancien grand patron de la Scuderia, très fier de ce bijou de technologie, qui peut atteindre, une fois débridé, une vitesse maximale de 60 km/h dans une descente et avec du Mistral (gagnant ?) dans le dos. Cette voiture, pensée par les génies de la marque au cheval cabré, propose des clignotants de série et offre même la climatisation pour permettre aux séniors de ne pas mourir de chaud dans cette voiture commercialisée pour la modique somme de 150 000€*.

 

Alain Prost, qui a beau être quadruple champion du monde en Formule 1, sait qu’il n’échappera pas aux dures lois physiques liées à l’âge. Il le reconnaît de lui-même : en vieillissant, la vue baisse et les réflexes diminuent. Il apprécie la délicate attention de Jean Todt à son égard et admet que cette voiture sans permis lui permettra de rester mobile encore plusieurs décennies. « J’ai beau m’appeler Alain Prost, j’ai l’impression qu’il est de plus en plus difficile de rouler à 50 km/h dans les rues de Monaco », remarque celui qui jouit de l’un des plus beaux palmarès du sport automobile français et qui n’a pas grand-chose à envier à Sébastien Loeb ou même n’importe quel pilote de F1 encore en activité.

 

*Prix public recommandé.

 

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 15476 fois

Dans le même theme

F1 : fan de Mario Kart, Rosberg embarquera des peaux de bananes à Abu Dhabi pour finir champion

F1 : Alonso et Vettel démentent les informations sur leur avenir et annoncent un choix de carrière étonnant !

F1 : Sébastian Vettel monte au créneau et crie au complot !

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour