Vous êtes ici : Accueil

Publié le 26 Janvier 2015 à 17:27

Sébastien Loeb : « Je suis revenu en WRC car je ne pouvais plus supporter ma femme ! »

Sébastien Loeb a fait son grand retour en WRC au Monte-Carlo. Le come-back du nonuple vainqueur de la compétition a été largement commenté dans le monde entier. Dans un entretien exclusif, l'alsacien nous raconte la vraie raison qui l'a poussé à revenir vers son épreuve de prédilection...

Tags : WRC, Ogier, Loeb, Pilote, Femme, Elena, Monte-Carlo, Auto-Moto

Auteur : Mathieu Basach

Heureux d'avoir fait son grand retour au Rallye de Monte-Carlo, et d'avoir retrouvé son copilote Daniel Elena, Sébastien Loeb a accepté d'évoqué pourquoi il a décidé de revenir seulement pour une cette épreuve dans un entretien exclusif pour l'Epique.

 

« Sébastien, votre retour en championnat du monde des Rallyes a fait couler beaucoup d'encre. De nombreuses raisons ont d'ailleurs été évoquées pour l'expliquer. Pouvez-vous nous dire ici, une fois pour toutes, pourquoi vous êtes revenu pour le Rallye de Monte-Carlo ?

Vous savez, ça va vous paraître con, mais les rumeurs se sont multipliées et au fond personne n'a pensé à me poser directement la question ! (Rires) Quand j'ai accepté de quitter le WRC l'an dernier pour m’aligner sur des courses avec Séverine pour copilote (sa femme, NDLR), je pensais que ce serait sympa de passer plus de temps en couple, mais Bon Dieu quelle erreur...


Pourquoi jugez-vous cette décision comme une erreur ?

Après le premier rallye, je me disais que c'était les débuts et qu'elle serait plus douce par la suite, mais c'est devenu de pire en pire ! Vous savez quand vous êtes sur la route avec votre femme et que vous vous faites gueuler dessus parce que vous n'avez pas pris la bonne sortie d'autoroute ? Et bien, imaginez la même chose avec des pointes au-dessus des 200 km/h sur une route de campagne ! C'est insupportable !


Mais vous avez tout de même obtenu de belles victoires ensemble...

Oui, mais la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, c'est quand Séverine en a eu tellement marre qu'elle a décidé de prendre le volant ! Chose que j'ai bien sûr refusée ! Elle aussi n'en pouvait plus de notre collaboration et c'était la réflexion de trop. Daniel me manquait trop (son ancien copilote, NDLR) et le Monte-Carlo approchait. J'ai donc décidé de revenir dans une compétition qui m'a permis de retrouver mon copilote ! Oui, je peux vous le dire : je suis revenu en WRC car je ne pouvais plus supporter ma femme ! (rires)


Quelle a été la réaction de Daniel Elena quand vous lui avez annoncé la nouvelle ?

Je lui ai simplement dit que je ne pouvais plus supporter ma femme comme copilote, surtout depuis qu'elle m'avait demandé de prendre le volant. En plus, la nuit je dormais avec une photo de lui sous mon oreiller ! Il savait qu'il me manquait, et il fut très heureux de me retrouver pour cette unique épreuve qui nous a fait un bien fou à tous les deux.


Vous qui avez tout gagné sur le circuit WRC, finalement qu'est-ce que ce retour peut vous a apporté de plus que vous n'aviez pas ?

Du repos...beaucoup de repos... (rires) et puis des sensations différentes ! Même si le Monte-Carlo ne s’est finalement pas très bien passé avec cette erreur qui a cassé la suspension de ma DS3 WRC, on a passé un super moment avec Daniel, et j'ai pu recharger les batteries pour accepter de retrouver ma femme en tant que copilote !


D'ailleurs, comment a réagi votre femme à cette décision ?

Elle croyait que j'étais juste parti faire un week-end détente avec Daniel du côté de Monte-Carlo ! Ce qui n'est pas totalement faux (rires) »

 

Un retour d'un champion synonyme donc de repos lors du Monte-Carlo. Même si le pilote voulait faire un retour gagnant, il a pu retrouver l'envie de voir sa femme comme copilote, ce qui est déjà une belle victoire. Pour combien de temps, l'avenir le dira !

 

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 18840 fois

Dans le même theme

F1 : Jean-Eric Vergne aurait décidé de racheter l'écurie Caterham pour sauver sa carrière

Formule 1 : fini le Champagne, place au Champomy pour célébrer les victoires

Jos Verstappen : « Je veux briser les jambes de Jean-Eric Vergne pour que mon fils reste en F1 »

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour