Vous êtes ici : Accueil

Publié le 23 Avril 2015 à 18:03

Cyclisme : un agriculteur raconte comment l'urine dopée des cyclistes l'a rendu riche

Souhaitant garder un certain anonymat et ne voulant pas susciter une jalousie de voisinage, un agriculteur s'est confié pour l'Epique sur les bienfaits du dopage des cyclistes qui passent le long de ses potagers dans sa vie de tous les jours...

Tags : Paris, Velo, Cyclisme, dopage, Course, Roubaix, Agriculteur, Autres

Auteur : L.CHOP

Monsieur Jean, agriculteur de 52 ans, s’est confié pour l'Epique et ne tarit pas d’éloges pour les adeptes de la petite reine. Il voue un culte indéfectible aux cyclistes et affiche fièrement sa collection de photographies dédicacées des vainqueurs de la Classique du Nord depuis 1992. Date à laquelle il s’est installé non loin du parcours de la course.

 

A la sortie de la célèbre tranchée d’Arenberg, il y a un petit coin où les coureurs, après avoir été bien secoués de haut en bas et de bas en haut, aiment à s’arrêter pour satisfaire un besoin naturel dû à leur vessie pleine à ras bord. Il faut dire que l’endroit est bucolique, propice à ce genre de pratique et permet de siffloter gaiement en se soulageant sans importuner qui que ce soit... hormis un potager en contrebas, celui donc de Monsieur Jean. Bien situé, un peu en hauteur et à l’écart de tout, sans vis-à-vis, c’est en toute quiétude que les coureurs peuvent se laisser aller. En toute quiétude certes, mais après maintes contorsions tout de même, car rien n’est facile avec un cuissard à bretelles. Si vous n’avez jamais fait l’expérience, tentez-là ! Cela nécessite néanmoins un certain savoir-faire…

 

En contrebas, le jardin donc de Monsieur Jean offrant un réceptacle idéal aux déjections vélocipédiques. Un lieu d'ailleurs dédié à la culture des citrouilles pour cet agriculteur. Dans la région, chez ses concurrents, une normale peut pesée jusqu’à 5kg en moyenne, mais celles de Monsieur Jean peuvent monter jusqu'à facilement 50kg, soit 10 fois plus grosse que la normale. De quoi rendre jaloux l'ensemble des agriculteurs du coin. Surtout avec l'annonce que nous a faite cet homme chaleureux, tout fier de nous annoncer comment il est devenu riche seulement grâce aux citrouilles. « Oh vous savez, je l'aime ce Paris-Roubaix, grâce à ce tour, depuis 1992 je n'utilise plus d'engrais pour mes citrouilles ! Enfin si, au début des années 90 jusqu'aux années 2000, j'en utilisais encore un peu, mais depuis l'an 2000, plus une goutte ! Les urines dopées des cyclistes s'en chargent bien comme il faut ! Elles sont énormes ! Je n'ai jamais vu un engrais aussi puissant, vous savez ! D'année en année, je bas tous les records ! Je crois d'ailleurs que je suis un des seuls grands fervents du dopage, car oui il me fait devenir riche et soulage nos sportifs en plus (rires) ! Par contre, je ne sais pas qui exactement urine sur mes citrouilles, à vrai dire le visage n'est pas la partie la plus visible de l'iceberg si vous voyez ce que je veux dire... »

 

Mais attention, Monsieur Jean est un humaniste, il ne les vend pas pour la consommation, il a bien trop peur des conséquences. Il fait son beurre à la période d’Halloween et 70% de son chiffre d’affaires est à l’export. Les États-Unis étant son meilleur client. Pour développer sa petite entreprise, il a pensé à agrandir son jardin. Cela imposerait de communiquer sur son business et de s’entendre avec les directeurs sportifs pour obliger les coureurs à s’arrêter là en plus grand nombre et de leur verser un pourcentage. Mais, Monsieur Jean ne mange pas de ce pain-là et préfère rester discret, car pour lui, vivre heureux c’est vivre caché. Comme quoi donc, le dopage ne fait pas de mal à tout le monde, et arrive même à trouver de fervents supporters. Même si cette annonce publique risque de donner des idées à d'autres agriculteurs qui pourraient proposer des toilettes publiques et naturels à beaucoup d'autres sportifs, pour le bien de leur culture et surtout de leur porte-monnaie...

 

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 16772 fois

Dans le même theme

Après la boxe et le cinéma, Brahim Asloum s'attaque à un nouveau défi

Le Tour de France 2015 annonce la création d'un produit dopant légalisé pour les cyclistes

Athlétisme : afin de promouvoir le sport-spectacle, le dopage sera désormais autorisé

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour