Vous êtes ici : Accueil

Publié le 28 Janvier 2015 à 11:42

Mondial Handball : le Qatar s’excuse auprès de l'Allemagne du retard pris par les mallettes

Branle-bas de combat hier à Doha, à la veille du quart de finale que le Qatar doit remporter face à l’Allemagne, les mallettes qui doivent servir à soudoyer la fédération allemande ne leur sont toujours pas parvenues…

Tags : Mondial, Qatar, Handball, Championnat, Allemagne, Malette, Autres

Auteur : Gaspard Dael

La nouvelle, révélée par le très sérieux New York Times et reprise ce matin par l’encore plus sérieux Gulf Times, a provoqué une avalanche de réactions chez les acteurs du handball qatari. À commencer par l’entraineur de la sélection, Valero Rivera.

 

Contacté par nos soins, le sélectionneur s’est dit indigné par ce retard qu’il juge fâcheux. « Ce n'est pas comme ça que je vais le gagner ce championnat du monde moi, c’est la deuxième fois en même pas une semaine qu’ils nous font le coup ! Ça commence à bien faire ! » On se souvient en effet que la semaine dernière déjà, en phase de poules, l’équipe d’Espagne avait été contrainte, à défaut de pot-de-vin, de remporter son match face au Qatar (28-25) en maintenant toutefois un faible écart de buts au cas où le chèque arrivait durant la rencontre.

 

Un problème récurrent donc, qui suscite également la colère des joueurs. Et notamment Bertrand Roiné, le plus français des Qatariens (derrière Michel Platini et Nicolas Sarkozy). « C’est vraiment un manque de considération de la part de la Fédé, je suis censé prendre 100 000 balles par victoire moi, il y a intérêt à ce qu’on s’arrange parce que là ça ne va pas le faire ! »

 

Selon nos informations, le joueur a même menacé de mettre sa démission dans la balance si le nécessaire n’était pas fait, avant de se raviser subitement après avoir réalisé qu’il n’avait nulle part où aller. Hier, en fin de journée, le CQPDV (Conseil Qatari des Pots-De-Vin) s’est confondu en excuses à travers un communiqué expliquant qu’il ferait tout ce qui est en son pouvoir pour verser les fonds à la fédération allemande avant le match de cet après-midi (16H30), précisant que l’institution était simplement en proie à des difficultés d’ordre pratique, les fonds qui devaient être alloués à la corruption ayant servi au versement des salaires des quelque 74 traducteurs qui servent d’intermédiaires entre l’entraineur espagnol de l’équipe qatarie et les joueurs originaires d’à peu près tous les continents du monde.

 

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 12920 fois

Dans le même theme

Info l'Epique : Nelson Monfort victime de harcèlement !

Finistère : pris de convulsion et de diarrhée, un cycliste continue sa course et remporte la victoire

En forme cette année, Chris Froome se lance le défi de remporter le Tour de France en Vélib' !

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour