Vous êtes ici : Accueil

Publié le 03 Septembre 2015 à 14:39

Après Man Utd, le Real Madrid accuse Internet Explorer d'avoir fait capoter le transfert de De Gea

Objectif prioritaire du Real Madrid sur le marché des transferts cet été, David De Gea est finalement resté à Manchester United à cause soi-disant de documents non reçus à temps par la Ligue espagnole. Mais la réelle explication donnée par le président madrilène Florentino Pérez risque d'en surprendre plus d'un...

Tags : Manchester, Mercato, Real, Madrid, Man, Utd, DeGea, Football

Auteur : Benji

Après 16 ans de bons et loyaux services, la légende Iker Casillas a décidé cet été de plier bagage et de quitter le Real Madrid. Sans manquer de respect à son quasi homonyme Kiko Casilla, recruté au début de l'été, le réel objectif des Merengues pour remplacer San Iker se nommait bel et bien David De Gea. En mal du pays, le portier espagnol a rêvé tout l'été de quitter Manchester United, n'en déplaise à un Louis Van Gaal qui n'a jamais voulu baisser son pantalon devant l'offensive madrilène.

 

Ce lundi, se rendant soudainement compte que près de 35M€ pour un gardien à un an de la fin de son contrat, ce n'était pas forcément une mauvaise affaire, Manchester United a décidé de libérer son grand blond aux chaussures noires. Mais dans un scénario que n'aurait pas renié le grand Alfred Hitchcock, le transfert ne s'est pas fait, la faute à un contrat envoyé à la Ligue espagnole... une poignée de secondes trop tard ! Interrogé par le quotidien Marca sur ce couac retentissant, Florentino Pérez ne décolère pas. « C'est incroyable, je n'avais encore jamais vu ça. On a rempli toutes les cases du FIFA TMS à 23h49, je peux vous le certifier puisque j'étais là avec notre service informatique. Au moment de cliquer sur « Envoyer », l'ordinateur s'est mis à ramer en nous disant de patienter. Nous avons commencé à paniquer à partir de 23h55, et c'est là que la fenêtre s'est fermée toute seule sans prévenir. Nous n'avons pas réussi à refaire toute la procédure à temps. Cela fait plus de 20 ans que le siège social du Real Madrid FC fait confiance à Internet Explorer, mais je pense qu'il est maintenant temps de contacter Mozilla ou Google pour vite faire oublier ce logiciel issu de Windobe ! » s'est emporté le dirigeant madrilène qui est encore fou de ne pas avoir pu envoyer Keylor Navas à Manchester à temps afin de valider définitivement la venue de David De Gea.

 

Du côté de Microsoft, on rejette la faute sur le Real Madrid. « Ce mardi matin, le Real Madrid FC nous a contactés pour nous faire part de son mécontentement envers notre navigateur Web Internet Explorer, jugé trop lent et responsable de l'échec d'une importante transaction commerciale impliquant le Real Madrid FC. Nous informons le Real Madrid FC qu'il est entièrement responsable de ses choix d'intendance et d'équipement et que Microsoft ne saurait être tenu responsable de cette situation. La lenteur et le manque de fiabilité d'Internet Explorer ne sont un secret pour personne. À vrai dire, même nous utilisons Google Chrome désormais. Il faut donc être fou, ou ne pas réellement s'assurer de s'attacher les services d'un joueur », explique dans un communiqué Satya Nadella, PDG du géant américain de l'informatique.

 

S'il est en effet étonnant de voir une immense institution telle que le Real Madrid utiliser encore Internet Explorer en 2015, il n'en reste pas moins que la principale victime dans cette histoire reste David De Gea, lui qui va devoir vivre avec la pluie mancunienne et le placement défensif de Chris Smalling encore au moins quelques mois...

 

Crédit photo : © L'Epique | Article lu 66708 fois

Dans le même theme

Cavani : « Jara s'est effondré tout seul quand je l'ai remercié de m'avoir gratté mes hémorroïdes »

Culture : Franck Ribéry avoue être Le Footballeur Masqué

La FIFA refuse le transfert de Ben Arfa à cause d'un match officiel joué avec l'équipe loisir de Newcastle

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour