Vous êtes ici : Accueil

Publié le 06 Novembre 2014 à 18:21

Clasico : la Liga organisera le célèbre FC Barcelone - Real Madrid à Berck en 2016

Pour remercier la France de confier l’organisation de la finale du Top 14 au Camp Nou en 2016, les dirigeants de la LFP espagnole ont décidé de renvoyer l’ascenseur au sport français en délocalisant un vrai Clasico à Berck, par générosité et amour du beau jeu. Et aussi pour la déconne...

Tags : Barcelone, Real, Madrid, Berck, Liga, Football

Auteur : Guillaume Blanc

C’est un mini coup de tonnerre qu’ont appris en milieu de semaine les amateurs de rugby : le bouclier de Brennus sera remis en 2016 en dehors de France. La faute à une Coupe du Monde de rugby qui décale le calendrier du Top 14 et à l’organisation de l’Euro 2016 qui aura lieu en France du 10 juin au 10 juillet. Cela signifie donc que pour la première fois depuis 1974, les fans de rugby en Province ne monteront pas à la capitale pour assister à une finale du Top 14. Si pour Paul Goze cette décision a été difficile à prendre puisque les dix plus grands stades seront réservés au football, il se réjouit malgré tout d’avoir pu réserver le prestigieux Camp Nou et est convaincu que les supporters viendront massivement en Catalogne pour répondre à cette belle invitation et faire la fête comme il se doit. « Nous avons choisi d’organiser la finale du Top 14 à Barcelone pour permettre aux amoureux de l’ovalie de faire un crochet par La Jonquera avant et après le match », a reconnu Paul Goze, le président de la LNR, devant la caméra de L’Epique 21. Effectivement, avec 98.000 spectateurs attendus, c’est toute l’économie souterraine de Catalogne qui devrait en sortir grandie, pour le plus grand bonheur de l’industrie du latex…

 

Si organiser une finale du Top 14 dans la prestigieuse arène du FC Barcelone semble convenir aux dirigeants de la LNR, la réciprocité est vraie pour leurs homologues espagnols. En effet, à la demande Josep-Maria Bartomeu, le président du Barça, les dirigeants de la Liga de Fútbol Profesional seraient sur le point de donner leur feu vert pour que les Catalans puissent délocaliser un prestigieux Barça-Real en France d’ici 2016. Ce serait une façon de garder une bonne relation franco-espagnole tout en relançant le tourisme. « Nous savons que le nord de la France est une zone encore plus sinistrée économiquement que l’Espagne : c’est pour cela que nous voulons leur donner un petit coup de pouce, par solidarité et parce que nous avons beaucoup d’humour », a admis le très sérieux Javier Tebas, l’homme le plus influent du championnat espagnol, dans les colonnes du prestigieux Vanguardia.

 

Alors que la Liga n’a pas spécialement de préférence pour le choix de la ville, le FC Barcelone a longtemps hésité entre Dunkerque, Boulogne-sur-Mer, Roubaix et Tourcoing jusqu’à ce que Berck sonne comme une évidence, d’autant plus que la ville, grâce à son aérodrome international, dispose d’infrastructures qualitatives pour assurer l’accueil de tous les fans venus des quatre coins de la planète. « Nous aimerions un petit stade champêtre, car nous sommes habitués à jouer dans une arène de plus de 90.000 places, avec des loges et tout le confort. Nous ne savons plus ce que ça fait quand nous arrivons dans une ville qui respire la frite, la bière bon marché et un peu la pisse : Berck, c‘est tout ça à la fois », a admis l’homme-fort des Blaugranas aux journalistes de Marca qui l’interrogeaient sur le sujet. D’après nos informations, il se pourrait même que Dany Boon soit invité par le club catalan pour donner le coup d’envoi de cette rencontre placée sous le signe du prestige.

 

Malgré le charme de disputer une rencontre au Camp Nou et de s’installer dans le vestiaire de Lionel Messi, les entraîneurs du Top 14 sont eux furieux de devoir se rendre en Espagne pour jouer au ballon avec les mains dans la maison du FC Barcelone. A en croire Bernard Laporte, ancien secrétaire d’Etat chargé des sports et sélectionneur du XV de France, l’idée de confier le match le plus prestigieux de la saison du Top 14 au Camp Nou est une hérésie totale. « Organiser un match de rugby au Camp Nou, c’est comme avoir Clara Morgane dans son lit et jouer au Scrabble… », a pesté celui qui officie actuellement à Toulon, jamais avare de bonnes paroles quand il se retrouve devant nos caméras.

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 9924 fois

Dans le même theme

PSG : Nasser Al-Khelaïfi prêt à vendre un défenseur au FC Barcelone cet hiver

Retraite : Abidal veut juste toucher la recette de France-Brésil comme cadeau d'adieu

PSG : Lavezzi vole le Trophée UNFP de Verratti pour éponger ses dettes au poker

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour