Vous êtes ici : Accueil

Publié le 06 Mars 2015 à 13:14

Comme Alonso, Dugarry perd lui aussi la mémoire et ne sait plus quel club critiquer

Stupeur dans le monde du football. À l’instar de Fernando Alonso qui a perdu la mémoire pendant une semaine, ne se souvenant plus de sa carrière en F1, Christophe Dugarry, victime d’un étouffement avec un bretzel, aurait également perdu la mémoire, ne savant plus quel club il devait critiquer ou encore supporter...

Tags : Bordeaux, Supporter, Canal, Alonso, Christophe, Dugarry, Memoire, Football

Auteur : Tioneb

Fin février, Fernando Alonso a tenu des propos qui ont fait trembler toutes les écuries de Formule 1. « Je suis Fernando, je fais du karting et je veux devenir pilote de Formule 1. » Cette perte de mémoire était consécutive à un accident lors d’une séance d’essai. Le pilote de Mc Laren a retrouvé toute sa mémoire une semaine plus tard.

Aujourd’hui, une ancienne gloire du football a également perdu la mémoire. Hier soir, après une "choucroute-party" chez un ami strasbourgeois, Christophe Dugarry a été admis aux urgences du CHU de la ville alsacienne après s’être étouffé avec un bretzel. Cet accident a empêché l’irrigation du cerveau pendant plusieurs minutes, ce qui a provoqué chez lui une perte de mémoire partielle. En effet, si le commentateur de Canal + se souvient très bien de son passé récent, le manque d’oxygène cérébral a effacé l’ensemble des années de se carrière de joueur. Concernant son métier de commentateurs, il s'en souvient donc très bien, mais ne se souvient plus trop quel club il doit critiquer ou supporter. Il est désormais un supporter de tous les clubs, faisant des louanges pour n'importe quelle équipe. Concernant son passé de joueur, il aurait d'ailleurs dit à l'un de ses proches : « Je suis Duga, et si j’avais joué longtemps au foot j’aurais gagné le Ballon d'Or. »

Le natif de Lormont, en Gironde, aurait donc complètement occulté la partie de sa vie au cours de laquelle il jouait au football. Souvent décrié par la presse lorsqu'il était joueur, qui lui reprochait son individualisme et son manque d’efficacité, les journalistes ont souvent avancé ses liens amicaux avec Zizou pour expliquer son intégration dans le groupe France. « Vous me dites que j’ai été footballeur professionnel. Franchement, si j'avais joué au football, pourquoi je n'ai pas un Ballon d'Or chez moi ? Je connais parfaitement le football, je devais être un joueur extra ! Aujourd'hui, je connais mon rôle à Canal+, mais franchement quand on me dit que je suis un critiqueur de première, je peux vous dire que je ne sais pas encore qui critiquer ou supporter. J'aime tout le monde ! »

Pour le coup, le trou de mémoire du consultant n’a pas occulté sa personnalité, lui qui se voyait meilleur que tous, et gagnant le Ballon d'Or. D’autres spécialistes annoncent que ce trou de mémoire pourrait être en fait une volonté de Christophe Dugarry de s’échapper de sa carrière de joueur afin d’apporter des critiques plus crédibles sans qu’on ne fasse référence à son propre jeu du temps de son activité. Si la mémoire collective a retenu son but marqué de la tête et son tirage de langue qui a suivi, nous avions tous oublié les 19 pertes de balles (dont une passe ratée dans l’axe qu’on ne voit même pas chez les poussins), les 7 dribbles ratés ainsi que les 5 frappes non cadrées qu’il a effectués pendant le reste du match France-Afrique du Sud en 1998. Cette remarque ne doit pas occulter la centaine de buts inscrits pendant ses 15 ans de carrière même si les médisants retiendront surtout qu’il reste l’un des joueurs les plus sifflés du championnat de France. Alors forcément oui, une telle perte de mémoire a fait réagir internet, et les réseaux sociaux se sont surtout moqués de l'ancien joueur des Girondins de Bordeaux pour avoir déclaré être gagnant du Ballon d'Or.

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 18648 fois

Dans le même theme

Hymne Girondins Bordeaux : Pascal Obispo ne trouve plus l'inspiration à cause des résultats

Canal+ boycottera aussi l'OM et le PSG avec des coupures publicitaires pendant leur match

Jesper Hansen met en cause Red Bull pour sa sortie fantôme face à l'AS Monaco

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour