Vous êtes ici : Accueil

Publié le 23 Septembre 2014 à 13:49

Gaël Givet : « Mon nom m'a fait perdre beaucoup trop de matches... »

L’international français Gaël Givet a commencé sa carrière il y a maintenant 10 ans. Souvent critiqué, l’homme à la barbe « chabalienne » en à gros sur la patate et estime que son nom de famille à été préjudiciable à sa carrière. Reportage.

Tags : OM, Givet, Evian, Barbe, Défenseur, Football

Auteur : Pippo Farfelino

En 10 ans de carrière, Gaël Givet en a connu des vertes et des pas mûres. L’homme est d’ailleurs passé par de nombreux clubs tels que l’OM, Blackburn ou encore Monaco. Mais il est désormais à l’Evian-TG, actuel bon dernier de Ligue 1. Et l’un des problèmes récurrent que Gaël a rencontré durant sa longue carrière est plutôt insolite. Il se dit même qu’il serait la raison principale de ses performances très irrégulières. C’est pourquoi nous avons joint Gaël par téléphone pour qu’il nous en dise un peu plus.

 

« A chaque fois qu’un joueur de mon équipe me dit J’y vais, je comprend qu’il va prendre la balle, ou que c’est lui qui gère la situation. Mais parfois, il veut juste dire Givet, pas J’y vais, du coup, je sais jamais en fait, ça me chamboule tout dans ma tête. On a encaissé beaucoup trop de buts à cause de ça. Mon nom m’a fait perdre beaucoup trop de matches... » nous expliqua donc le joueur quelque peu émoussé.

 

Ainsi, même si sa carrière semble plus proche de son terme que du début, il nous a avoué par ailleurs : « Je crois que je vais changer de nom, j’en ai ras la casquette que j’ai pas, je suis à bout. J’ai pensé à changer mon nom pour Gibet ou Gibier, je sais pas trop encore, on verra si c’est possible. Si ça se fait, j’espère que je pourrai enfin devenir bon grâce à ça.  Je crois même que je vais tous les exploser les mecs. D’ailleurs je porte désormais la barbe longue pour montrer au monde entier que je suis un warrior ! »

 

En tout cas, le joueur semble bien déterminé à changer son nom. Espérons seulement qu’il mette la même détermination à sortir son club, l’ETG, de la zone rouge dans laquelle il est englué désormais.

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 26704 fois

Dans le même theme

Une salade à l’origine des incidents lors du match Nice-Bastia

Zlatan, le prénom qui fait un carton dans les maternités françaises

Juventus : Chiellini préfère manquer la finale plutôt que de recroiser les dents de Suarez

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour