Vous êtes ici : Accueil

Publié le 27 Février 2015 à 09:13

Le Ministère de la Santé veut sanctionner les dribbleurs qui enrhument les défenses adverses

La Ligue 1 souffre de dribbleurs qui enrhument tous les week-ends les défenses adverses. Pour le bien des joueurs, et surtout pour tenter de boucher le trou de la sécurité sociale, des sanctions pourraient être prises directement par le Ministère de la Santé. Explications...

Tags : Ligue1, Pastore, Santé, Javier, Ministere, Dribble, Football

Auteur : Thomas Baudron

L'effectif toulousain n'était pas au complet en début de semaine pour la reprise collective de l'entraînement après la difficile défaite face au PSG de samedi. L'entraîneur Alain Casanova explique d'ailleurs la raison de l'absence de certains joueurs. « Certains garçons sont cloués au lit avec une énorme grippe tout simplement, l'épidémie fait rage en ce moment, même à Toulouse on est fortement touché », mais en off la rumeur enfle et se sont les joueurs eux-mêmes qui explique la raison de cette soudaine épidémie de grippe imaginaire « Mais non, personne n’a la grippe ! Le coach dit cela pour ne pas jeter de l'huile sur le feu, mais franchement nous on commence à en avoir marre. Sur le 2e but samedi quand on a affronté le PSG, Javier Pastore dribble 40 fois avant de centrer pour Rabiot, les gars n'ont pas supporté l'appel d'air, ils se sont faits enrhumé quoi ! Au sens propre, car ils n'ont pas le nez qui coule, mais les larmes qui coulent ! Pastore a beau apporter du spectacle dans notre Ligue1, il pourrait éviter d'en faire trop, nos reins se porteraient mieux sérieusement. » Principale victime de cet "enrhumage" : Jean-Armel Kana-Biyik qui a le nez qui coule et 40 de fièvre selon ses coéquipiers un peu moqueurs envers le joueur et l'entraîneur qui avait évoqué une épidémie. Le joueur a d'ailleurs trouvé un nom pour sa maladie : la Pastorippe. Le problème c'est que Javier Pastore n'a pas fait sa première victime samedi, les dribbles chaloupés du plus frêle des Parisiens font régulièrement des victimes en Ligue 1, ce qui commence sérieusement à inquiéter les entraîneurs de ligue 1, mais pas que.

 

Le Ministère de la Santé envisage des sanctions

 

Cette affaire est même remontée jusqu'aux plus hautes instances de la république puisque Thierry Braillard, le secrétaire d'État au sport, et Marisol Touraine, la Ministre de la Santé, prennent ce sujet à bras le corps, sans incriminer El Flaco. Le personnel gouvernemental a d'ailleurs confié hier : « Les joueurs de ligue 1 ne sont pas habitués à des changements de rythmes si brutaux. Il y a quelques années encore, ce championnat était tranquille. Depuis l'arrivée des Qataris par exemple au PSG, on n'a jamais eu autant d'arrêts de travail par exemple ! Que ce soit chez les joueurs, le staff, ou même les fans qui se font des torticolis en bougeant la tête trop rapidement sur un dribble avec double contact, ou encore des problèmes de vues après que les téléspectateurs n'aient pas réussi à voir où était passé le ballon ! Il va falloir prendre des sanctions, je pense, en cette période hivernale, cela peut se transformer en problème de santé publique. »

 

Selon nos calculs, les Parisiens auraient déjà couté plus de 800 000 euros à la sécurité sociale, mais ils rapportent aussi en même temps d'opaques sommes d'argent à des laboratoires fabricants de divers médicaments. Faire le malheur des uns et le bonheur des autres donc. Faut-il cependant craindre des mesures du type interdictions des dribbleurs en hiver ? Même si la ligue 1 ne peut plus assumer de tels risques, et que les joueurs des équipes adverses commencent à se plaindre, cela serait un sérieux bond en arrière pour notre championnat. Affaire à suivre donc...

 

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 10888 fois

Dans le même theme

Les shampoings Allo Quoi by Nabilla, prochain sponsor du club de Luzenac ?

PSG : Nasser avoue avoir glissé un billet à la FIFA pour récompenser David Luiz et Thiago Silva

Les Chinois rachètent le FC Sochaux uniquement pour pouvoir copier Peugeot plus facilement

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour