Vous êtes ici : Accueil

Publié le 29 Septembre 2014 à 13:08

Les vraies raisons de la disparition de David N'Gog à Reims

C’est une affaire qui a agité grandement le club de Reims ces derniers jours. Après avoir contracté une maladie inconnue, l’attaquant rémois avait disparu des radars. L’Epique l’a retrouvé dans une chambre d’hôtel de la périphérie champenoise et a pu s’entretenir avec lui quelques minutes pour connaitre les vraies raisons de sa disparition...

Il y a 10 jours, David N’Gog, le néo-Rémois, disparait. Les plus folles rumeurs circulent sur les réseaux sociaux. La thèse la plus probable restant l’enlèvement par une filière serbo-suisse de vente d’organe pour la Malaisie. Le malaise est si profond que le club de Reims a pris huit buts en deux matchs sans en marquer un seul. Une défaite 3-0 contre le FC Metz témoigne même de l’apathie des joueurs rémois face à l’incertitude de localisation de leur coéquipier. Afin de faire taire les supputations de journalistes et d’observateurs mal informés, le Stade de Reims a décidé de publier un communiqué de presse sur leur site. Sur ce dernier est écrit « David N’Gog est victime d’un virus qui l’empêche de s’entraîner et donc de pouvoir exercer son métier. » Loin des bobos d’Ebola ou d’une grippe paludique, le virus de l’attaquant de 25 ans ne serait autre que le virus du jeu. Et pas n’importe quel jeu puisqu’il s’agit de FIFA 15, sortie le 25 septembre dernier.

 

« Ma carrière se joue d’abord sur FIFA »

 

Rencontré dans sa chambre d’hôtel, David N’Gog a bien voulu répondre à nos questions alors qu’il disputait, sur console, un deuxième tour préliminaire de Ligue des Champions. « Je sais comment je suis. À quelques jours de la sortie du jeu, je n’ai pas eu d’autres choix que de me rendre dans une grande enseigne parisienne pour être le premier à me procurer FIFA 15. J’ai fait la queue pendant 52 heures, une période de ma vie très éprouvante. » Ne souhaitant pas s’étaler sur ses engagements professionnels, David N’Gog a préféré balayer d’une main les justifications apportées au club : « ça, c’est mon agent qui s’en occupe. Il a dit qu’il était difficile de mentir à son employeur. En invoquant un virus, on est couvert par le secret médical et de toute façon, le virus du jeu est reconnu non ? » Aujourd’hui, l’attaquant rémois n’est pas encore prêt à rejoindre ses coéquipiers pour s’entraîner. « Franchement, j’ai raté le match contre l’OM alors qu’on n’avait aucune chance de gagner, et je n’allais pas me déplacer pour rencontrer un promu. Et puis, je viens de commencer une saison avec le PSG, mon club formateur. Je ne peux pas quitter ma console des yeux. De toute façon, même si vous m’emmenez de force, j’ai accumulé trop de fatigue et n’aurais pas la tête à m’entraîner. Alors autant que je reste chez moi. Je marque davantage de buts sur console. Ma carrière se joue d’abord sur FIFA. »

La sortie de crise n’est pas encore prévue pour tout de suite. Pourtant, le Stade de Reims saura se montrer compréhensif. Un proche du président du club nous a confié que si David N’Gog a accepté de venir jouer au Stade de Reims, c’est grâce à une erreur de sa part dans le précédent FIFA. « Il voulait faire une saison avec le Paris SG, mais la précipitation lui a fait choisir le club qui vient juste après par ordre alphabétique, Reims. Lorsque nous l’avons su, nous avons tout fait pour le recruter. Il avait réussi à faire de Tacalfred le meilleur buteur de Ligue 1 et pensait signer dans une grosse écurie française. » L’ensemble du club attend avec impatience le passage de cette frénésie du jeu pour que David N’Gog reprenne sa place dans le 11 de départ et pourrait même envisager de lui aménager ses séances d'entrainement avec du temps prévu chaque jour dans une salle du club pour qu'il puisse jouer à FIFA.

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 29564 fois

Dans le même theme

Apple s'associe avec Franck Ribéry et annonce une version spéciale de Siri : « le Siribéry »

PSG : Ibrahimovic veut voir les capacités de chasseur de Tevez avant d'accorder son transfert

Arda Turan : « J'en avais marre qu'on me file des chaussures de foot Made in China »

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour