Vous êtes ici : Accueil

Publié le 19 Novembre 2014 à 12:28

Ligue 2 : le scandale des matches truqués pourrait porter bonheur à Luzenac

Après l'OM, un nouveau scandale touche le football français. Celui des matches truqués en Ligue 2. Une affaire impliquant plusieurs clubs. Pour Frédéric Thiriez, cela est inacceptable. Il compte sévir, et c'est le club de Luzenac qui pourrait être le grand gagnant de cette tourmente. Explications...

Tags : Luzenac, Ligue2, L2, Thiriez, Scandale, Football

Auteur : Etienne Mayer

La Ligue 2 est touchée par un nouveau scandale avec les révélations de matches supposés truqués de la saison 2013-2014. Forcément, Frédéric Thiriez n’aime pas ça, quoique… Il a en tout cas affirmé en fin de matinée que « si ces soupçons (corruption, trucage, arrangement ou tentative d’arrangement, NDLR) sont avérés, les instances de la LFP prendront les sanctions disciplinaires ou administratives qui s’imposent avec la plus grande fermeté. » Il évoque même une exclusion possible pour les clubs incriminés.

 

Mais comment se terminera le championnat si Nîmes était mis à la porte ? Ne vous inquiétez pas. En off, Frédéric Thiriez dévoile sa solution : rappeler Luzenac. Il lâche même trois bonnes raisons.

 

Une proximité géographique

 

« Vous ne le savez sûrement pas, mais on a mis en place des quotas en Ligue 2. Pas plus de 5 clubs du sud de la France inscrits (Nîmes, AC Ajaccio, GFC Ajaccio, Clermont et Arles-Avignon). Parce que pour moi qui suis à Paris, ça fait des voyages trop longs pour aller voir des matches de merde. C’est pour ça qu’on n’a pas pris Luzenac au début de la saison. Maintenant, il y a une place pour eux. »

 

Un arrangement avec les journalistes

 

« Réintégrer Luzenac est aussi une stratégie de communication dont je ne suis pas peu fier. S’il y a trucages sur certains matches, ça va faire du bruit. Mais à ce moment-là, nous, on remet Luzenac. Et hop ! Luzenac dit que c’est n’importe quoi, vous les journalistes aussi, et on parle de ça plutôt que des matches arrangés… Ingénieux non ? »

 

Fabien Barthez, le divin chauve

 

« Le troisième argument est plus personnel. J’ai toujours été un grand fan de Fabien Barthez. Le divin chauve ! Rien que d’y penser ça me fait frétiller la moustache. J’ai toujours ces images en tête : lui sur un jet ski, lui la clope au bec, lui en train de se faire baiser le crâne par Laurent Blanc et toutes les histoires salasses que ce geste impliquait… Bref, ça m’a fait mal de lui dire non cet Été. Mais là, je valide les contrats de tout le monde pour recréer le club tel qu’il était en fin de saison dernière. Plus de problème de stade, de sécurité ou autre. Et voilà ! On s’en sort bien non ? »

 

Trois bonnes raisons qui vont ranimer la flamme des supporters de Luzenac qui croient encore à la Ligue 2. Cette fois-ci, cela semble bien parti. Affaire à suivre donc...

 

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 10032 fois

Dans le même theme

Lorient, Rennes, Guingamp... les présidents des clubs s'unissent pour proposer la création de l'équipe de Bretagne

Zlatan : « Sans moi, le PSG n'est rien »

Officiel : Après Paul le poulpe au Mondial 2010, découvrez les pronostics de Peter le raton laveur !

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour