Vous êtes ici : Accueil

Publié le 05 Décembre 2014 à 11:42

OM : une fois son contrat prolongé, Gignac promet de redevenir un joueur ordinaire

En fin de contrat en juin prochain, André-Pierre Gignac est convaincu qu’en faisant six mois corrects au plus haut niveau, il pourra renégocier une forte revalorisation salariale à l’OM puis redevenir un joueur lambda de L1...

Tags : Labrune, OM, Marseille, Ligue1, Mercato, Gignac, Contrat, Football

Auteur : Guillaume Blanc

A l’approche d’une fin de contrat, nombreux sont les joueurs à montrer toute l’étendue de leur talent à leurs dirigeants et aux potentiels recruteurs venus les superviser. A l’instar de Blaise Matuidi la saison dernière au PSG, André-Pierre Gignac marche sur l’eau cette année avec l’Olympique de Marseille. L’attaquant marseillais, qui fête ses 29 ans aujourd’hui, a conscience qu’il peut encore décrocher un dernier juteux contrat et, pour cette raison, il a décidé de tout mettre en œuvre pour briller, comme en attestent ses 11 buts inscrits en Ligue 1 cette saison. « J’ai parfaitement conscience de ne pas être un grand joueur de Ligue 1. Mais je suis persuadé qu’en faisant six mois pas trop dégueu, je peux séduire l’Inter Milan ou Tottenham et faire croire à Vincent Labrune de me garder », nous a prévenu le numéro 9 phocéen après une séance d’entraînement particulièrement intense devant le but.

 

Si André-Pierre Gignac se sent comme un poisson dans l’eau cette saison au Vélodrome, il doit sa réussite en grande partie à Marcelo Bielsa, au point de carrément lier son avenir à celui de son entraîneur. L’Argentin le reconnaît volontiers, il a eu recours à un subterfuge pour convaincre son buteur de se montrer adroit devant le but et la présence de la glacière sur le bord du terrain n’est pas anodine. « Dédé Gignac est un joueur qui carbure au Big Mac. Je lui promets de lui donner un sandwich à chaque fois qu’il marque un but et ça semble marcher », se félicite El Loco en fin stratège.

 

Dans les bureaux du centre Robert Louis-Dreyfus, la gestion du dossier André-Pierre Gignac est au cœur de toutes les préoccupations. Margarita Louis-Dreyfus a clairement fait comprendre à Vincent Labrune qu’elle n’apprécierait pas de voir partir un joueur gratuitement alors que son défunt mari a signé un chèque de plus de 18M€ pour le faire venir, lui refusant par la même occasion de lui offrir une bague Mauboussin en édition limitée. Malgré la mise en garde de l’actionnaire, le président de l’OM se prépare à tous les scénarios, y compris la version catastrophe. « J’espère de tout mon cœur qu’André-Pierre Gignac jouera toujours au Vélodrome la saison prochaine. S’il venait à nous quitter, ce serait avec un immense regret que je me verrais contraint de ne plus attribuer le numéro 9 à un joueur de l’OM », a d’ores et déjà planifié Vincent Labrune, qui aurait les boules de faire une garde à vue pour un joueur qui souhaite quitter le navire.

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 11196 fois

Dans le même theme

Chelsea - Kurt Zouma : « J'ai tout appris à Loïc Rémy pour qu'il puisse danser comme Shakira »

Le Parc des Princes va changer de nom pour s'appeler le Parc du Prince

Samuel Eto'o clashe Booba pour Matuidi et annonce une future reconversion dans le rap

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour