Vous êtes ici : Accueil

Publié le 09 Juin 2015 à 10:37

Pour faire oublier la corruption, la FIFA veut imiter l'UMP en se renommant « FIFA Républicains »

Soucieuse de sortir de la tourmente, et de mettre fin aux affaires qui la secouent, la FIFA envisagerait d’importantes modifications en son sein avec la possibilité notamment de changer le nom de cette institution plus que centenaire pour choisir la FIFAR : Fédération Internationale de Football Association des Républicains. Explications...

Tags : FIFA, Blatter, Platini, Corruption, FIFAR, Republicains, Football

Auteur : Beber

Au cœur d’une tempête médiatique sans précédent, la FIFA souhaiterait prendre un nouvel élan et repartir sur des bases saines. La démission de son président, il y a une semaine, était un premier signe fort envoyé à tous les passionnés du ballon rond. Selon un sondage Ipsos, réalisé en France, 113% des personnes interrogées (sur 100 personnes...) estimeraient que la corruption serait à présent de l’histoire ancienne avec le départ de Sepp Blatter. Sondage plus qu’encourageant, surtout lorsque l’on sait que seules les personnes ayant une mauvaise image de la FIFA (environ 75%) se sont vues recevoir des places pour l’Euro 2016, ainsi qu’une légère compensation financière de quelques centaines d'euros.

 

Forts de ce constat, les nouveaux dirigeants auraient décidé de mettre les bouchées doubles afin d’accélérer les démarches entreprises dans sa quête de rédemption. En effet, dans la plus grande transparence, les idées fusent à la FIFA. La dernière d’entre elles ferait état d’un prochain changement de nom de la plus mythique des institutions sportives. À la recherche d’un nouveau nom donc, elle se serait tournée vers ce qu’il se fait de mieux en terme de traitement de la polémique : les partis politiques. Dans ce domaine, la FIFA a particulièrement apprécié la dernière pirouette de l’UMP qui, empêtrée dans de nombreuses affaires, a décidé de changer de nom, pour devenir « Les Républicains », et ainsi faire oublier à tout le monde, d’un coup d’un seul, toutes les suspicions auxquelles elle doit faire face. La FIFA souhaiterait donc s’inspirer de ce coup de maitre, et pourquoi pas même reprendre ce nom à son compte pour sa nouvelle appellation qui serait la FIFAR : la Fédération Internationale de Football Association des Républicains, voire même la FIFARC : la Fédération Internationale de Football Association des Républicains non Corrompus. Le nouveau nom n’ayant pas encore été arrêté, il semblerait que « Platoche et ses copains » tienne également la corde en cas de candidature et d’élection de l’ancien numéro 10 de génie.

 

L’organisation ne s’arrêtera évidemment pas là, puisqu’elle réfléchirait également à délocaliser son siège. Située à Zurich, en Suisse, depuis 1932, la FIFA jugerait la Confédération Helvétique comme moins adaptée à la nouvelle image qu’elle aimerait renvoyer, puisque souvent considérée comme un paradis fiscal. Le projet serait donc de déménager le siège vers le Luxembourg, pour bénéficier de nombreux avantages, tels que son positionnement géographique bien sûr…

 

Une chose est sûre, la FIFA a entrepris de grandes manœuvres et compte bien mettre tout en œuvre pour améliorer son image et rompre définitivement avec toutes les affaires de corruption qui l’ont pourrie depuis de nombreuses années. Nul doute que l’arrivée des Qataris au directoire devrait imposer une nouvelle rigueur aux instances dirigeantes du football mondial...

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 8488 fois

Dans le même theme

Fan de rap, Platini pourrait modifier le fair-play financier du PSG contre quelques albums dédicacés

Mercato : le PSG recrute Novak Djokovic pour briller au tennis-ballon

OL - Morel : « Aulas m'a promis une ferme pour mes chiens à côté du grand stade si je signais »

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour