Vous êtes ici : Accueil

Publié le 18 Mai 2015 à 15:04

PSG : Lavezzi vole le Trophée UNFP de Verratti pour éponger ses dettes au poker

La soirée UNFP fut l’occasion de récompenser les meilleurs joueurs de Ligue 1 sur l’ensemble de la saison. Si les Parisiens ont été les plus représentés, Lavezzi n’a quant à lui gagné aucune récompense cette année. L’Argentin s’est toutefois consolé en s’illustrant comme le meilleur fêtard de la Ligue 1. Un titre que personne ne peut contester. La preuve encore hier soir lorsque, bien après la fin de la cérémonie, il sort en boite et perd le trophée UNFP de Marco Verratti. Explications...

Tags : PSG, Paris, lavezzi, Poker, Trophée, Verratti, UNFP, Football

Auteur : Cédrik Jagou

Cette soirée UNFP s’est terminée aux alentours de 19h00, une soirée classique bon chic bon genre, peut-être un peu trop pour Lavezzi, qui n’en pouvait plus de rester sagement attablé avec ses partenaires jusqu’à la remise du dernier trophée. La seule raison de sa venue était de motiver ses coéquipiers de continuer les festivités en ville. Personne ne voulait sortir un dimanche soir… C’est alors qu’il s’est adressé à Marco Verratti nous avoue un témoin encore sur place : « En fait je ne comprenais pas ce qu’il disait, mais il est clair que Lavezzi suppliait à Verratti de sortir avec lui. Marco l'a regardé avec de grands yeux, ou alors il le regardait normalement -on ne sait jamais avec lui- et il lui a répondu avec de grands gestes que ça ne serait pas possible. » Mais la scène ne s’arrête pas là puisque Lavezzi passe tout de même à l’action quelques minutes plus tard : « Marco retourne discuter avec des amis dans la pièce et pose son trophée sur une table. Vous imaginez la suite. Lavezzi sort de nulle part, chipe le trophée et court très vite vers la sortie, honnêtement ça a duré 3 secondes, je ne l’ai jamais vu aller aussi vite, même sur un terrain. D'ailleurs, la dernière fois que j'ai vu quelqu'un courir aussi vite, c'était Brandao après avoir cassé le nez de Thiago Motta (rires) ! » L’histoire pourrait s’arrêter là, mais notre enquête nous a amenés dans une célèbre boite de nuit parisienne. Preuve que Lavezzi avait prémédité son acte depuis longtemps.

 

Étancher sa soif et ses dettes au poker

 

Si vous voulez retrouver la trace de Lavezzi passé 23h, il faut tout se tourner vers les établissements de nuit. C’est dans cette direction que nous avons tenté de le rejoindre, et ce ne fut pas long, car El Pocho a ses petites habitudes en matière de soirées. Nous sommes donc allés interroger des témoins d’un célèbre établissement, certains nous ont affirmé avoir vu un joueur connu transportant une petite statuette couleur or. Pas de doute il s’agit bien de notre homme. L’un des barmans de la soirée nous détaille l’arrivée du joueur : « Il est arrivé en transpirant et il s’est tout de suite dirigé vers le bar, il m’a commandé une bouteille de téquila, puis s’est dirigé vers les tables de poker. En fait je crois qu’il voulait échanger la statuette contre de l’argent, mais d’après ce que je j’ai vu, il n’en a pas obtenu beaucoup. Il faut dire qu’on aurait dit du toc son truc. Après il a commencé à jouer au poker pour tenter de gagner plus... »

 

Le joueur aurait donc des problèmes d’argent et s’est donc servi du trophée UNFP de Marco Verratti pour se refaire une santé financière. L’histoire ne nous dit pas si Lavezzi a bien joué, mais le barman nous a donné un élément de réponse intéressant : « Lavezzi était content, il n’avait plus la statuette en main, mais par contre il avait deux sublimes femmes autour des bras en repartant de la boite de nuit. Mais bon, elles servaient aussi de béquilles, parce qu’il n’arrivait plus vraiment à marcher droit. Logique après deux bouteilles de téquila... »

 

Encore en train de décuver de la veille, nous n'avons pas pu joindre Ezequiel Lavezzi, mais à priori, d'après l'une des femmes qui accompagnait le joueur, El Pocho aurait déjà prévu d'offrir une nouvelle statuette à Marco Verratti en tentant de voler la statuette de son entraineur Laurent Blanc...

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 45060 fois

Dans le même theme

OM : Labrune pense déjà à l'après-Bielsa et veut tenter le coup Amélie Mauresmo

Dortmund : une bombe d'une quarantaine de kilos retrouvée dans les tribunes en plein match

FIFA Ballon d'Or : Jérémy Morel surpris de ne pas figurer dans la liste des 23 nominés

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour