Vous êtes ici : Accueil

Publié le 03 Juin 2015 à 16:04

Sepp Blatter aurait décidé de démissionner à cause de la montée sans corruption de Luzenac en DH

Coup de tonnerre à la FIFA. Le Président Blatter a annoncé hier sa démission après son élection contestée quatre jours plus tôt. Si les soupçons de corruption semblent en être la cause, c'est en fait les conditions de la montée de Luzenac en DH qui ont fait dégonder Sepp Blatter qui ne comprend pas encore comment ce club n'a pas pu rester en Ligue 2 avec toute la corruption qui existe...

Tags : FIFA, Luzenac, Blatter, Platini, Corruption, Demission, Sepp, Football

Auteur : Tioneb

Président de la FIFA depuis 1998, Sepp Blatter avait brigué un nouveau mandat, déjà dénoncé par de nombreux acteurs du football mondial. Puis, l'enquête du FBI a remué une nouvelle fois l'instance internationale. Aucun de ces deux motifs n'a empêché le Suisse de se représenter. Mieux, l'esthète helvète de 79 ans a été réélu. Une élection qui a finalement tenu quatre jours.

Alors que son élection s'est déroulée vendredi dernier, une nouvelle dans le week-end l'a fait sortir de sa réserve pour annoncer sa démission. « Je ne peux pas le supporter. J'ai appris dimanche soir que le club de Luzenac avait validé sa montée en Division d'Honneur. J'ai attendu toute la journée de lundi pour en connaître les conditions. J'ai demandé à mes services de faire une enquête minutieuse auprès des clubs de la poule B de DHR de la Ligue Midi Pyrénées. Or, ni le Foix FC, ni le Blagnac FC et encore moins l'AS Tournefeuille ou la JS Cugnaux n'ont été approchés pour des pots de vin. Ce n'est pas concevable qu'un club puisse atteindre un niveau supérieur sur la simple performance sportive. Déjà, lors de la montée du LAP en Ligue 2, même si les conditions sportives étaient réunies, nous ne pouvions pas accepter de faire évoluer une équipe si pauvre dans un niveau professionnel et sans réel passé de corruption. Là, j'ai l'impression qu'ils vont nous refaire le même coup, et ça, je ne peux l'accepter. Le football ne peut être gouverné que par le côté sportif... »


Luzenac ou la mort du football business

La montée de Luzenac a été validée lors de la dernière journée grâce à une victoire 4-0 sur l'AS L'Union qui n'avait plus rien à jouer. « Je ne peux pas me résoudre au fait qu'une montée ne se fasse que sur le terrain. À la FIFA, nous savons que les rapports humains et financiers priment. L'enquête du FBI était là pour nous le rappeler. La vie du club de Luzenac est la cerise sur le gâteau. Si vous voulez des joueurs qui aiment leurs maillots et leurs clubs, des salaires qui se rationalisent, et des joueurs plus en phase avec l'air du temps, alors ce sera sans moi ! je ne supporterai pas un changement aussi radical du football mondial. Le jour où des joueurs comme Gerrard, Maldini ou Totti auront un rôle à la FIFA, on arrêtera les transferts exorbitants et nous ne pourrons plus nous acheter des lampes de bureau en or et des portables en diamants. Luzenac, c'est la mort du foot-business. »

 

En attendant la prochaine élection, Sepp Blatter aura le loisir de préparer son déménagement après 17 ans à la tête de la FIFA. Son probable successeur n'est autre que Michel Platini. Celui-là même qui voulait instaurer le fair-play financier et donner plus de place en Ligue des Champions aux champions nationaux des championnats dits secondaires. Joint par téléphone, sa première mesure sera d'aller encore plus loin : « Je propose que la Ligue des Champions ne soit ouverte qu'aux équipes qui possèdent dans leurs rangs des joueurs dont les salaires ne dépassent pas 50 000 € par mois. » Le Gazelec d'Ajaccio, l'US Avranches, le NAC Breda et l'Inter Bratislava se sont déjà prononcés en faveur de cette réforme...

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 9484 fois

Dans le même theme

Nice : puni de football, Hatem Ben Arfa prévoit de passer son Bac d’abord

OM : Labrune agressé alors qu'il faisait le chauffeur Uber Pop pour tenter de remplir les caisses du club

Zlatan : « Sans moi, le PSG n'est rien »

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour