Vous êtes ici : Accueil

Publié le 22 Octobre 2014 à 17:46

Une force surnaturelle a permis à Bernard Mendy d'inscrire ce but d’anthologie

Le natif d’Évreux s’est distingué, en Indian Super League, en marge de la rencontre opposant son club, le FC Chennaiyin, au Kerala Blaster. L’ancien parisien a ainsi pu offrir la victoire à son équipe, d’un sublime retourné acrobatique. Cette réalisation ne serait pas due au hasard. Explications...

Tags : Inde, But, Bernard, Mendy, Football

Auteur : Adrien Casanova Twitter : @Adrien_Casanova

À l’instar d’anciennes gloires du football français comme Robert Pirès, Nicolas Anelka ou encore David Trezeguet, Bernard Mendy s’est exilé au pays où le cricket est roi, et ce depuis la mi-août. Plongé dans l’oubli depuis plusieurs mois, l’ancien Brestois s’en est remis aux Dieux pour retrouver de sa superbe. En effet, selon les propos rapportés par des proches du joueur, ce dernier se rendrait quotidiennement sur un lieu de culte, et se livrerait à des incantations, toutes plus inaudibles les unes que les autres. L’Inde est en effet un pays où la religion est omniprésente, et Bernard Mendy l’a très bien compris.

 

Au lendemain de la rencontre, Bernard Mendy se confie pour l'Epique, dans un entretien exclusif. Les propos de l’Ébroïcien font froid dans le dos, «Lors de mon arrivée au temple, j’ai été envahi par un souffle de chaleur. Une force surnaturelle me dictait la manière d’invoquer les dieux. Je n’étais plus moi-même. » Un récit qui ne manquera pas d’en laisser plus d’un sceptique, mais qui n’étonne pas son entraîneur. « Je ne vois pas d’autres explications valables. Depuis son arrivée, mon joueur n’a toujours pas réussi le moindre contrôle et vous allez me faire croire qu’il est capable de planter un tel but. Les Dieux ont forcément permis à Bernard d’inscrire cet incroyable retourné acrobatique. »

 

Toutefois, Jean-Michel Largué, historien du football, nous explique que ce but était, à coup sûr, le dernier geste de classe mondiale du latéral droit. Il poursuit : « Bernard, bien que très gentil, n’a rien d’un footballeur exceptionnel. Il parvient seulement, tous les cinq ou six ans, à réaliser un chef d’œuvre dont lui seul a le secret. » Hormis son grand pont sur Roberto Carlos, et un but lors d’un Clasico OM-PSG, Mendy n’est pas un joueur qui restera dans les mémoires. Romain, 27 ans, et membre des ultras du Stade Brestois nous explique d’ailleurs : « J’ai été très surpris de voir cette vidéo de Mendy, buteur dans le championnat indien. Il était si transparent que je ne savais même pas qu’il avait quitté Brest. »

 

Le but de Bernard Mendy en vidéo :

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 11824 fois

Dans le même theme

Payet : « Je roulais à 170 km/h pour échapper à Bielsa qui était furieux de me voir quitter l'OM »

La mascotte de l'Euro 2016 ne ressemblera pas à un enfant, mais à Zlatan Ibrahimovic !

Rennes : Ntep souhaite remplacer Hazard à Chelsea pour obtenir le Ballon d'Or dans 3 ans

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour