Vous êtes ici : Accueil

Publié le 05 Janvier 2015 à 17:06

Rafaël Nadal et ses boissons énergisantes pourraient résoudre les problématiques d’énergie

En Australie, Serena Williams a fait récemment parler d’elle en réclamant un café en plein match. Si la demande semble inédite, c’est que les observateurs n’ont jamais remarqué que Rafaël Nadal demandait à l’arbitre à chaque mise en jeu un ravitaillement en boissons énergisantes.

Tags : nadal, Williams, Boissons, Energie, Serena, Tennis

Auteur : Tioneb

Ce lundi, à Perth, en Hopman Cup, Serena Williams a créé la sensation en demandant un café lors de sa rencontre qui l’opposait à Flavia Pennetta lors du premier set (qu’elle perdait 5-0). Après avoir perdu le premier set 6-0, la numéro un mondiale est revenue dans la partie pour remporter la rencontre. Si l’arabica semble être le carburant des sœurs Williams – on se souvient de la crise de nerfs de Vénus dans les vestiaires d’Indian Wells mettant en cause un expresso n’arrivant pas assez vite – d’autres sportifs connaissent des addictions différentes.

 

Tous les nostalgiques des années 1990 et des années 2000 se souviennent du goût pour la bière qu’alimentait les performances d’Oliver Kahn ou encore de Steeve Savidan. Les habitudes alimentaires de Jo-Wilfried Tsonga lui ont souvent joué des tours ; une cure de Kinder Bueno étant très vivement déconseillée la semaine précédant une finale de Coupe Davis. Au tennis, aussi, même si les joueurs sont très regardés, des volontés de surconsommation sont à mettre en avant.

 

« L’énergie, le nerf de la guerre »

 

Une étude minutieuse des mouvements de Rafaël Nadal prouve que la demande d’une boisson en plein match est possible. Rarement pris à défaut physiquement – sauf en cas de rupture de stock chez le fournisseur local – Rafa doit en fait sa condition physique exceptionnelle à la prise irraisonnée de boisson énergétique. Une attitude que l’intéressé cherche toutefois à tempérer : « Je ne prends que 8 à 10 litres de Redbull… pour le premier set. Ma préférée, c’est celle qui est de couleur bleue. Ça me donne l’impression que je bois de l’eau de mer et que je prends toute sa force avec moi. Après une petite chute de tension au deuxième point du deuxième set, j’ai hâte de regagner ma chaise pour retrouver une petite dose de Monster Energy qui me fait tenir 7 ou 8 jeux. L’énergie, c’est le nerf de la guerre dans le tennis. Si je change tous les 10 litres, c’est pour ne pas être écœuré du goût médicamenteux de ce genre de boisson. Mais j’en ai besoin. »

 

Si d’aucuns affirment que la majorité des tournois disposent aujourd’hui de réfrigérateurs assez importants pour contenir l’intégralité de boisson pour tout un match, c’est que la consommation de Nadal est surhumaine. Un réfrigérateur ne peut contenir que 150 litres de boissons, là où Rafa peut en ingérer près de 200. « Bah oui, il faut compter l’échauffement aussi. Je me chauffe et les bouteilles de Grizzly Power Drink, Burn Energy Drink, Run as Usain et Fly like Superman me permettent de me mettre vraiment en condition pour affronter l’adversité. En cours de match, je suis donc obligé de demander du ravitaillement sous peine d’être exténué. » Si les effets sur la santé ne sont pas encore aujourd’hui véritablement démontrés, le Majorquin se réfugie derrière la législation : « Selon le règlement de l’ATP, rien ne nous interdit de prendre ses boissons. » Personne ne l’empêchera pour le moment, même si l’intéressé doit parfois effectuer des tours de pistes pendant 5 à 6h après avoir disputé ses matchs pour évacuer toute l’énergie accumulée, pour une distance qui équivaut parfois à cinq marathons. La centrale hydro-électrique de La Richardais, sur la Rance, s’est déjà renseignée sur la meilleure façon de transformer en électricité cette énergie gâchée. À suivre.

 

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 24716 fois

Dans le même theme

Richard Gasquet justifie son élimination à Paris par le mauvais grip de sa raquette

Andy Murray veut porter un kilt à Wimbledon pour contrer le short à carreaux de Wawrinka !

Marin Cilic pris en flagrant délit d'aveux de dopage lors de l'US Open

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour