Vous êtes ici : Accueil

Publié le 23 Novembre 2014 à 11:33

Coupe Davis : la dernière journée se jouera au tennis-ballon pour satisfaire les fans du LOSC

Pas moins de 50 000 personnes avaient prévu de se rendre ce week-end au stade Pierre-Mauroy pour assister à un excitant Lille-Evian en Ligue 1 qui a été reporté. Alors, pour satisfaire ce public exigeant, l'ITF et la LFP sont parvenus à un compromis pour que cette dernière journée de France-Suisse soit disputée au tennis-ballon...

Tags : Football, Coupe, France, Tsonga, Davis, LOSC, Ballon, Tennis

Auteur : Guillaume Blanc

Au pied du mur pour cette dernière journée de Coupe Davis, la bande d'Arnaud Clément n'a plus d'autre choix que de remporter ses deux prochaines rencontres contre Roger Federer et Stan Wawrinka. Face à cette mission qui s'annonce compliquée, mais pas impossible, la Fédération Internationale de Tennis a décidé de revoir l'organisation de cette finale pour permettre aux Bleus de parvenir à leurs fins : parce que le stade Pierre-Mauroy est d'abord une enceinte de football, les deux derniers matches se joueront au tennis-ballon en guise de compromis. Et parce qu'une bonne nouvelle n'arrive jamais seule, le capitaine de l'équipe de France est parvenu à convaincre le LOSC de lui céder le temps d'une journée les services de Nolan Roux, la célèbre chèvre locale réputée pour ne jamais faire trembler les filets. « J'en ai marre que les joueurs mettent la balle dans le filet. J'ai donc décidé de convoquer Nolan Roux : en dix matches de L1 cette saison, il a trouvé le chemin des filets à une seule reprise », s'est émerveillé Arnaud Clément, honoré que René Girard ait accepté de libérer son joueur à la dernière minute pour défendre les intérêts de la patrie.

 

Traumatisé après sa défaite contre Stan Wawrinka vendredi après-midi, et en larmes durant La Marseillaise hier, Jo-Wilfried Tsonga pourrait malgré tout être l'homme providentiel au moment d'affronter la Suisse pour cette dernière journée. Le Manceau a eu le temps de faire un furtif aller-retour entre Villeneuve d'Ascq et Londres pour converser avec un certain Didier Drogba, et partager quelques conseils autour d'une barre chocolatée qu'on n'aime pas vraiment partager. « J'ai échangé un Kinder Bueno avec Didier Drogba. Il m'a donné deux-trois tuyaux pour améliorer mon jeu de jambes », se félicite Jo-Wilfried Tsonga, qui a retrouvé la joie de vivre et la confiance en soi.

 

Néanmoins, plusieurs journalistes helvétiques assurent que Roger Federer, au moment de se raser en Gillette, a appliqué la même méthode auprès du dénommé Thierry Henry. Cette finale France-Suisse s'annonce plus que jamais ultra serrée...

 

 

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 6800 fois

Dans le même theme

BNP Paribas Masters : Nadal déclare forfait à cause de problèmes bancaires

Comme Martina Hingis, Henri Leconte veut rejouer pour gagner un titre du Grand Chelem

Richard Gasquet justifie son élimination à Paris par le mauvais grip de sa raquette

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour