Vous êtes ici : Accueil

Publié le 09 Septembre 2014 à 23:16

Marin Cilic pris en flagrant délit d'aveux de dopage lors de l'US Open

Nous sommes au lendemain de la victoire surprise du croate Marin Cilic à l’US Open face au Japonais Kei Nishikori. On dit souvent que les lendemains sont toujours difficiles, mais pas pour le gagnant du dernier tournoi du Grand Chelem de l’année. Le nouveau n°9 mondiale vient d’avouer, en toute décontraction, qu’il s'était dopé tout au long du tournoi...

Tags : Marin, Cilic, US, Open, dopage, Tennis

Auteur : Florian Delattre

Ce matin, tout le monde s’attendait à voir, en se levant, Kei Nishikori tenir le trophée de l’US Open dans ses mains. Finalement ce fut Marin Cilic dans une finale expéditive et surtout très rapide sur un score net (6-3 6-3 6-3, NDLR). Il faut rappeler qu’il y a un an, alors qu’il est accusé de dopage, le Croate assiste à l’US Open devant son canapé. Aujourd’hui, il est le vainqueur surprise d’un US Open où les favoris ont décidé de partir en week-end un peu plus tôt que prévu, et où les Français ont fait croire au monde entier que leur objectif principal était la Coupe Davis.

 

On le disait un peu plus haut, les lendemains sont souvent difficiles. Roger Federer, sortant de son premier US Open victorieux, avait dévalisé un magasin Milka pour se remettre, Rafael Nadal avait lui voulu arrêter sa carrière pour tester ses glissades dans la tauromachie, et Andy Murray s’était vu refuser un titre de noblesse. Pour Marin Cilic, tout va bien puisqu’il vient de lâcher une bombe en avouant cette nuit, en toute franchise, qu’il s’était dopé tout le long du tournoi.

 

C’est en sortant de chez lui que Marin Cilic s’est adressé à la presse pour effectuer ses terribles aveux : « j'en profite que vous soyez devant chez moi pour vous confirmer vos soupçons. Je me suis bien injecté des produits illicites tout au long du tournoi... enfin surtout avant le match de Gilles Simon et de Kei Nishikori. Gilles Simon me l’avait demandé, car son objectif n°1 est la Coupe Davis. Je pouvais bien faire ça ! Il a toutes ses chances ! Concernant le Nippon, j’ai lu dans l’Epique que c’est une contrefaçon. Je voulais donc absolument prouver qu’il en était une et montrer au monde entier que la mondialisation entre même sur les courts malheureusement. Voilà les raisons pour lesquels j’ai cédé aux appels du dopage. Il y a un an, on m’a suspendu pour rien, car je ne m'étais pas dopé, là je voulais montrer que l’on pouvait me prendre la main dans le sac puisqu’elle était collée à la raquette ! »

 

Un discours hors du commun pour le nouvel ex-vainqueur de l’US Open qui a régné en maître sur les courts, mais qui est désormais à court d’idée ingénieuse pour soigner sa cote de popularité. En attente de verdict, Kei Nishikori pourrait donc devenir la première contrefaçon nipponne à remporter une finale d'un Grand Chelem et de l'US Open.

Crédit photo : © L’Épique.fr | Article lu 35848 fois

Dans le même theme

Open d'Australie : Richard Gasquet soulagé de ne plus être l'espoir du tennis français

BNP Paribas Masters : les vannes sur Kinder Bueno interdites par Jo-Wilfried Tsonga

Marion Bartoli veut reprendre la compétition pour jouer uniquement avec son bras gauche

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour