Vous êtes ici : Accueil

Publié le 13 Mai 2015 à 10:02

Roland-Garros : Nadal va chasser avec Ibrahimovic pour retrouver la précision et la victoire

Complètement déréglé en finale à Madrid, incapable de mettre une balle dans le court face à Murray, Rafael Nadal a décidé de prendre les choses en main juste avant d'aborder son tournoi fétiche : Roland-Garros. Le Majorquin a finalement accepté l'invitation de son ami Zlatan Ibrahimovic pour aller chasser en Suède. Objectif : retrouver la mire et enchainer les victoires...

Tags : nadal, ibrahimovic, Murray, Djokovic, Chasse, Rafael, Roland, Tennis

Auteur : Julien Penna

Défait (3-6, 2-6) par Andy Murray dimanche dernier en finale du tournoi de Madrid, Rafael Nadal n'a jamais paru autant dépassé sur sa terre battue chérie. Balayé par le Britannique, l'Espagnol a surtout été inquiété par son incroyable manque de précision. Si Murray a remporté son premier Masters 1000 sur terre, c'est surtout parce que Nadal n'en a pas mis une dans le mille. « C'était très bizarre, j'avais la sensation de ne maîtriser aucun coup. J'ai eu l'impression d'être dans la peau de Richard Gasquet que je vois toujours craquer dans les moments importants. Pourtant je n'avais pas pris de "space cake" la veille je ne comprends pas. »

 

Il n'en a pas fallu davantage au maître de la terre battue pour prendre des mesures radicales. À commencer par un séjour de quelques jours en Suède. « J'avais besoin de couper un peu avec le tennis, me ressourcer. J'ai donc dit à Zlatan, mon ami depuis que je reçois des invitations du PSG chaque semaine, que j'acceptais son invitation pour la fête de la chasse dans son village natal. » L'an passé Ibrahimovic avait rencontré le tennisman en marge de Roland-Garros, à l'occasion d'un spot publicitaire tourné par Nike, leur équipementier commun. Depuis une solide relation est née entre ces deux champions qui échangent régulièrement par textos. 

 

Ibrahimovic : « J'apprécie toujours la chute d'un Serbe »

 

Les deux hommes vont donc renforcer encore un peu plus leurs liens en Scandinavie, autour d'une bonne partie de chasse, le hobby préféré de l'attaquant du PSG. « Je chasse pour me détendre et cela m'aide à garder ma concentration et à améliorer ma précision, cela devrait parfaitement convenir à Rafa, analyse Zlatan. Je veux l'aider à retrouver son meilleur niveau pour qu'il puisse battre n'importe qui comme il le faisait avant. Et surtout l'aider à battre Novak Djokovic ! » Même s'il avoue avoir une certaine sympathie pour le « Djoker », avec qui il a eu l'occasion d'échanger quelques balles au Masters de Paris en 2013, Ibra cultive toujours la rivalité de ses origines. « La part de Bosniaque qui est en moi apprécie toujours la chute d'un Serbe, et Nadal m'a dit que c'était son principal rival à Roland-Garros, alors je vais l'aider », sourit-il. 

 

Voilà donc un soutien de poids et une préparation inattendue pour le Matador de Manacor. Une préparation qui a déjà fait ses preuves, comme l'avoue Zlatan Ibrahimovic. « Vous verriez Papus (Camara) à l'entraînement, il cadre tous ses tirs maintenant ! Depuis qu'il a chassé avec moi, ce n'est plus le même homme, il a donné un nouvel élan* à sa carrière. (rires) » 

 

Avec un 10e sacre à Roland-Garros en ligne de mire, Rafael Nadal va donc dans un premier temps s'exercer du côté des fjords suédois avant de s'attaquer à la montagne serbe qu'il espère surmonter facilement...

 

En évoquant « un nouvel élan », Zlatan Ibrahimovic vise avec habileté la presse suédoise qui l'avait vivement critiqué pour avoir abattu un élan de 500 kilos, en décembre 2014, lors d'une de ses fameuses virées chasse, faisant la une de tous les tabloïds dans son pays.

 

Crédit photo : © L’Épique | Article lu 18160 fois

Dans le même theme

IPTL : Tsonga avoue avoir participé au tournoi en Asie pour payer ses factures

BNP Paribas Masters : Nadal déclare forfait à cause de problèmes bancaires

Roland-Garros - Djokovic : « Nadal est le meilleur sparring-partner que j'ai connu »

Commentaires

L'épique 21

Articles les plus lus

L'épique magazine - La une du jour